Pompe à chaleur air-eau, tout ce qu’il faut savoir sur, son fonctionnement, prix, installation, aides


pompe_a_chaleur_air-eau

Pompe à chaleur air-eau (aérothermie)

En matière d’équipement de qualité et pour faire des économies sur ses factures d’eau et d’électricité, la pompe à chaleur air-eau est idéale.
De manière très simple, cette pompe se sert des calories contenues dans l’air pour produire de l’eau chaude mais également du chauffage pour votre habitation. Voici donc comment fonctionne une PAC (pompe à chaleur) air-eau, mais aussi tous les avantages et les inconvénients, sans oublier les économies qu’il sera possible de faire malgré un investissement de départ assez important.

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur air-eau : l’aérotherme

Une pompe à chaleur air-eau transforme l’énergie de l’air en allant la chercher à l’extérieur mais aussi dans le sol grâce à des capteurs qui emmagasinent la chaleur créée.
Une pompe est composée d’un échangeur de chaleur qui capture le fluide d’énergie de l’extérieur. Celle-ci a pour rôle de transmettre la chaleur aux différents émetteurs.
Ces émetteurs servent à diffuser la chaleur capturée en eau chaude comme en source de chauffage. Ils se présentent sous la forme de radiateurs ou encore d’un plancher chauffant et de ventilo-convecteurs.

Il est également important de faire réaliser l’installation par des professionnels, surtout pour l’étape des capteurs de chaleur qui est très importante.

Les avantages d’une pompe à chaleur air-eau

De nombreux avantages sont à prendre en considération lorsque l’on installe une pompe à chaleur air-eau, surtout concernant les économies d’énergie qui allègeront considérablement les factures d’eau et d’électricité.

D’ailleurs, certains chiffres démontrent que les factures peuvent être divisées par deux voire même par trois selon le modèle choisi.
Par ce fait, même si l’investissement de départ est conséquent(il faut compter en gros entre 12 000 et 15 000 euros), il se retrouvera bien vite amorti pour plusieurs mois et plusieurs années.

L’installation est, quant à elle, très simple, mais il faut posséder un extérieur car la pompe ne s’installe pas dans un logement. Le coût de base n’est pas excessif comparé à d’autres modèles de PAC et son système est relativement simple.
Enfin, cela permettra de faire un bon geste pour l’environnement tout en profitant d’énergies renouvelables de grande qualité.

Les inconvénients d’une pompe à chaleur air-eau

La pompe à chaleur air-eau possède aussi certains inconvénients, surtout concernant l’entretien qui doit être réalisé au minimum entre une fois et deux fois par an. En effet, pas moins de deux kilos de fluide frigorigène sont utiles pour faire fonctionner la pompe. Cette opération doit être réalisée par un professionnel qui interviendra en fonction du contrat d’entretien.

L’investissement de départ est aussi assez important et cela doit être pris en compte dans les dépenses à prévoir.

Quid des réductions d’impôt

Pour faciliter l’installation, il est aussi possible d’avoir droit à différentes aides financières afin d’encourager les français à posséder une pompe à chaleur air-eau. Les propriétaires de cet équipement pourront bénéficier jusqu’à 23% de crédit d’impôt. Il est aussi possible de bénéficier d’une prime d’énergie, mais aussi d’un éco-prêt à taux zéro et d’aides de l’ANAH, sous réserve d’acceptation du dossier.

Rien n’est donc plus simple pour installer une pompe à chaleur air-eau dans son jardin ou dans sa cour, même si certains inconvénients sont à prendre en compte.

Vous souhaitez équiper votre logement d’une pompe à chaleur ? Faites chiffrer le coût d’installation

Cet article à été poster dans Pompe à chaleur et marqué avec , , , , . Ajouter aux favoris Lien permanent.
Devis gratuit PAC